samedi 12 septembre 2015

Comment traiter, entretenir et nettoyer un parquet bois ?


Si l’entretien d’un revêtement stratifié est très simple, sachez que celui d’un parquet n’est pas plus compliqué. Qu'il soit massif ou contrecollé, son entretien est strictement le même ! Il faut simplement tenir compte de sa finition (vernis, huile ou cire) et de son usage. Si vous en prenez soin régulièrement, votre parquet survivra de longues années, devenant même chaque jour un peu plus beau...


Un parquet vernis ou vitrifié


A la fois esthétique et résistante, la finition vernie (ou vitrifiée) est, de très loin, la plus répandue : 80 % des parquets neufs posés en France sont vernis en usine

La vitrification consiste à appliquer au moins deux couches d'un vernis spécial pour parquet ou d'un vitrificateur. C'est la solution idéale pour le protéger, faciliter son entretien et lui donner un apprêt brillant. Si votre parquet n’est pas vitrifié, vous pouvez le vitrifier vous-même. 

Côté entretien, il suffit de le dépoussiérer régulièrement avec un aspirateur équipé d'une brosse "sol dur" sans métal (un balai, ou un chiffon de laine), puis de le nettoyer avec un linge humide. Attention, ne lavez jamais votre parquet vitrifié à grande eau, n'utilisez pas de détergents agressifs, ammoniaqués, abrasifs ou siliconés.

Lorsque le vernis commence à perdre de son éclat, il est conseillé de passer un "polish" (ou raviveur), comme par exemple le Nettoyant Lisabril®, ou le Polishfloor® qui lui redonne sa transparence, et fait disparaître les petites rayures. Diluez le produit comme décrit sur le mode d’emploi, et appliquez à la serpillière ou au balai microfibre, sans rincer. L'opération doit être renouvelée tous les six mois environ. En cas de taches plus difficiles, vous pouvez utiliser par exemple un nettoyant intensif ou un décapant dégraissant.

Entretenu régulièrement, votre sol ne nécessitera pas de nouvelle vitrification avant 10, 15 voire 20 ans !

Un parquet huilé


Les huiles pour parquets, très fluides, pénètrent dans le bois et le protègent contre les taches et les salissures.

C'est une finition "non filmogène", ce qui signifie qu'elle ne se limite pas à la surface du bois (contrairement à la cire et au vernis).

Les parquets huilés demandent peu d'entretien. Ils doivent simplement être dépoussiérés régulièrement à l'aide d'un balai à franges légèrement humide. Enfin, il faut repasser une couche d'huile tous les 6 mois à 1 an (et en particularité aux endroits de passage) selon le type d'huile et l'utilisation du parquet.

Son principal avantage : en cas de dommage, un léger égrainage ou ponçage permet d'estomper les éventuelles taches ou marques avant de remettre de l'huile localement. Un vernis aurait quant à lui nécessité un ponçage intégral de la pièce. Elle présente cependant deux inconvénients par rapport à la vitrification : son coût, et son irréversibilité (le bois étant imprégné en profondeur, un parquet huilé l'est... définitivement).

En cas de salissure plus importante, il suffit de les laver au savon noir naturel (à l'aide d'une machine à nettoyer les sols, qui permet d'absorber l'eau de lavage).

Tenté par la teinte?

Avant finition, votre parquet peut recevoir une teinte qui modifie sa couleur d'origine. Le chêne, en particulier, est souvent mis en teinte. Vous pouvez ainsi, à partir d'une même essence, obtenir un parquet qui se marie parfaitement à votre intérieur.

Ce procédé doit cependant être réservé à des parquets situés dans des lieux de faible circulation, car les rayures sont souvent plus visibles sur les bois teintés, en général assez sombres.

Un parquet ciré


Les parquets cirés offrent une patine et une odeur inimitables, mais peuvent présenter quelques inconvénients qui en limitent l'usage : ils sont fragiles, se tachent au contact de l'eau et sont glissants en cas d'application trop abondante.

Ils disparaissent donc peu à peu au profit des parquets vitrifiés et huilés, plus faciles d'entretien et plus résistants. Il existe d'ailleurs des décireurs...

L'entretien d'un parquet ciré est simple... la plupart du temps. Il suffit en effet de passer une éponge humide. Mais en cas de tache, il faut bien souvent égrener ou poncer la surface avant de repasser une couche de cire.

Quelques précautions pour un parquet qui dure plus longtemps


S'il est possible d'accéder directement dans une pièce avec du parquet depuis l'extérieur de la maison, prévoyez un large tapis-brosse, voire la mise en place de chemins en tapis amovibles.

Placez des patins de feutre sous vos meubles, particulièrement ceux que vous déplacez régulièrement (chaises et fauteuils, notamment).

Retrouvez l'ensemble des produits pour l'entretien et le nettoyage de vos parquets bois, qu'ils soient vernis/vitrifiés, huilés ou cirés sur www.produits-entretien-du-bois.fr.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire